Voyage Malte - Fenêtre d'Azur - Amplitudes

Ces sites touristiques à voir avant qu’il ne soit trop tard

À Malte, la « Fenêtre d’Azur » n’est plus. Immortalisée sur cette image, cette arche naturelle emblématique de l’île de Gozo était en péril depuis quelques années. Elle vient cette semaine d’être engloutie par la mer, ne résistant plus à la tempête qui faisait rage sur l’île. Une catastrophe qui nous rappelle que rien n’est éternel et que de nombreux lieux touristiques sont aujourd’hui menacés de disparation.

Venise, nouvelle Atlantide ?

venise
Venise, fille de l’eau

Les soupirs des amoureux et passionné d’art n’y peuvent rien changer… Chaque année, la Cité des Doges doit faire face à la montée du niveau de l’Adriatique et aux inondations accrues qui viennent fragiliser les fondations de ses palais. Un projet de construction de digues est envisagé pour stopper cette situation. Mais il reste d’autres menaces dont l’affaissement inexorable de la ville. Centimètre par centimètre, les trésors de la Sérénissime plongent vers les eaux de la lagune.

Le blanchiment des coraux de la Grande Barrière de corail en Australie

La Grande Barrière de corail, un écosystème inestimable
La Grande Barrière de corail, un écosystème inestimable

400 variétés de coraux, 1 500  espèces de poissons colorés, 344 000 km2 de superficie… En Australie, la Grande Barrière de corail abrite un sublime mais fragile écosystème. Depuis deux ans, le réchauffement de la température des eaux entraîne un blanchiment sans précédent des coraux. Les spécialistes estiment qu’à ce rythme, 60% de ce site inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité aura disparu d’ici à 2030. Plus grand récif corallien au monde, c’est aussi l’habitat des grandes tortues vertes, des animaux menacés d’extinction…

La fonte des neiges du Kilimandjaro

kilimanjaro2
Envol pour le Kilimandjaro !

« Tout ce qu’il pouvait voir, vaste comme le monde, immense, haut et incroyablement blanc dans le soleil, c’était le sommet carré du Kilimandjaro ».  Il ne restera bientôt plus que les mots d’Hemingway, des images d’archives et les souvenirs des voyageurs… On ne sait qui de la déforestation ou du réchauffement climatique est le principal responsable mais l’évidence est là, les neiges du Kilimandjaro ne sont finalement pas éternelles. Situé en Tanzanie, le Toit de l’Afrique, a déjà vu disparaître nombre de ses glaciers.

L’assèchement des Everglades

everglades
Le Parc des Everglades, plus vrai que nature

Pour le moment, les alligators barbotent encore paisiblement dans les marais et les mangroves de la grande réserve de Floride. Mais le Parc des Everglades est en danger suite aux interventions de l’Homme en matière de développement urbain. Avec la multiplication des barrages, ce sanctuaire naturel ne reçoit plus suffisamment d’eau douce. Les canaux des Everglades sont en effet alimentés par le lac Okeechobee dont les eaux sont, depuis plusieurs années, drainées vers les zones métropolitaines du Sud.

Les lémuriens et les forêts de Madagascar

madagascar
La luxuriance des forêts tropicales de Madagascar

Madagascar est un éden naturel, un joyau de biodiversité avec sa nature unique au monde et ses espèces endémiques. Mais la déforestation y est telle que l’île pourrait voir disparaître toutes ses forêts tropicales d’ici à 2050. Un drame pour ses véritables mondes végétaux où s’épanouissent de merveilleuses orchidées et autres fleurs tropicales comme nulle part ailleurs. L’île doit également faire face au braconnage qui met en péril l’existence de 90% de la population de lémuriens de Madagascar.

Angkor à l’épreuve du temps

angkor2
Les ruines légendaires d’Angkor

Dorénavant protégés des pillages, les vestiges du site archéologique d’Angkor restent fragiles. Les effets du temps n’épargnent pas ce site touché par l’érosion de ces temples. Certaines sculptures se sont ainsi effacées sous l’effet de la mousson et des variations de baromètre. Depuis maintenant des années, Angkor fait l’objet de programmes de sauvegarde. Des restaurateurs venus du monde entier œuvrent pour restaurer les bas-reliefs et autres splendeurs architecturales de ce site datant de l’Empire Khmer.

Les vagues de l’île de Pâques

ile-de-paques1
Immuables, les Moaï de l’île de Pâques

L’Unesco s’alarme face aux bouleversements climatiques et craint le pire pour la mythique île de Pâques et ses célèbres statues. Situés au large des côtes chiliennes, les mystérieux Moaï doivent lutter contre les violentes vagues du Pacifique qui déferlent sur les côtes. Des vagues qui déferlent toujours plus fort et plus haut et qui à terme risquent de détruire ce patrimoine exceptionnel qui bercent les rêves des voyageurs.

La rénovation du Taj Mahal

taj-mahal
La blancheur immaculée du Taj Mahal à Agra

Grand incontournable d’un voyage en Inde, le Taj Mahal n’en est pas à sa première alerte. Déjà en 2011, c’était la fragilité de ses fondations qui était mise en avant. Aujourd’hui, c’est à la pollution de l’air que l’emblème de l’amour éternel doit faire face. Les particules ont commencé à altérer le marbre blanc du dôme et de la façade de l’édifice. Le joyau d’Agra devrait donc prochainement s’offrir une rénovation pour retrouver toute sa superbe.

Les icebergs du Glacier National Park

glacier2
Les panoramas majestueux du Glacier National Park

Peu connu des voyageurs, le Glacier National Park pourrait disparaître à l’horizon 2030. Situé dans l’État du Montana, ce parc est traversé par une magnifique route scénique : la Going-to-the-Sund-Road qui longe des forêts d’émeraude et lacs céruléens ponctués de morceaux de banquise. Des paysages d’une beauté envoûtante qui sont malheureusement menacés par la fonte des glaces. De 150 glaciers en 1905, le parc n’en compte plus qu’une vingtaine.

Mékong, fleuve de vie ?

laos
Au fil du Mékong…

Partez sans plus tarder découvrir l’authenticité des villages posés sur les berges, leurs vestiges architecturaux et toute la sérénité que l’on peut ressentir au cours d’une croisière sur le Mékong. Ce sont actuellement quelques 60 millions d’individus qui vivent grâce aux richesses de ce fleuve sacré. Mais les prévisions de construction de nouveaux barrages hydroélectriques risquent de mettre en péril tout ce magnifique écosystème.

Le voyage continue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *