Voyage-Juliette-Costa Rica-Irazu-Amplitudes

Juliette au Costa Rica : Volcan Irazú-quetzal (J1-3)

Quelques jours auparavant, nous vous présentions Juliette, chef de projet Amérique Latine chez Amplitudes, sur le point de s’envoler pour le Costa Rica. Son voyage vous emporte sur les traces du quetzal, à travers une belle biodiversité et une culture hispanophone souriante. Du volcan Irazú à San José en passant par le fameux Parc du Corcovado, Juliette vous entraîne aux détours de paysages à couper le souffle.

Jour 1 : Volcan Irazú, Cartago

Les paysages lunaires du volcan Irazú

Le cratère principal fumant avant l’arrivée des nuages
Le cratère principal fumant, avant l’arrivée des nuages

Tips de Juliette : À 3 400 mètres d’altitude, les températures basses se ressentent et le pull se supporte facilement.

En cette première journée, notre spécialiste s’élance pour une ascension au cœur du volcan Irazú, littéralement la “montagne du tonnerre et des tremblements de terre“. 1h30 de route attendait Juliette avec un objectif en tête : arriver avant les nuages ! La chance était avec notre experte qui a ainsi pu apprécier le chemin menant aux différents cratères. Après seulement une dizaine de minutes de marche, le paysage offre déjà de magnifiques vues. Les sentiers sont clairsemés d’arbustes, de sauges et de fougères. Une lagune emplie le cratère principal d’une eau acide et chaude d’un vert étonnant. Située au fond d’un abîme de 300 mètres, c’est une belle découverte !

Dégustation et histoire à Cartago

Entre caramboles et mangues
Entre caramboles et mangues

Retour en ville, dans l’ancienne capitale du pays : Cartago. À présent, le thermomètre a grimpé et Juliette profite du soleil pour se balader au cœur d’un marché typique. À travers les montagnes de fruits, elle goûte aux délicieuses mangues et caramboles déposées sur les étals. Après cette dégustation gorgée de soleil, de saveurs et de fraîcheur, un passage par l’emblématique basilique Notre-Dame-des-Anges s’imposait. Une merveille datant du 17ème siècle. De style Byzantin, elle est un haut lieu de pèlerinage pour les fidèles qui viennent s’y recueillir à genoux.

Notre Dame des Anges sous le soleil de Cartago
Notre-Dame-des-Anges sous le soleil de Cartago

Tips de Juliette : Si vous souhaitez assister à une messe locale, Notre-Dame-des-Anges en célèbre toutes les heures.

Voyage au cœur d’une plantation de café

Tips de Juliette : Avant de quitter Cartago, n’hésitez pas à déjeuner dans le soda « La Puerta del Sol », un restaurant typique du Costa Rica.

Visite de la coopérative de café Coopedota
Visite d’une la coopérative de café

Tips de Juliette : Je vous recommande le Cappuccino à la fin de la visite. Le café est d’une qualité rare (Arabica) !

Notre voyageuse a ensuite repris la route vers les plantations de café de Santa Maria de Dota, à 1500 et 2000 mètres d’altitude. Accompagnée d’un guide francophone, Juliette a pu visiter sur place une coopérative. Conçu pour ceux qui veulent s’immerger profondément dans l’univers du café, le parcours proposé retrace tout le processus de culture, de la cueillette à une dégustation à l’aveugle. Un tour unique pour les amateurs de café, réalisé en présence d’un barista local. La culture du café a lieu ici de Novembre à Mars.

Jour 2 : À la recherche du quetzal à San Gerardo de Dota

Une journée 100 % aventure attendait notre exploratrice en ce deuxième jour !

La vallée de San Gerardo de Dota…

Depuis sa branche, le quetzal fait scrute l'horizon
Niché entre les feuillages, l’adorable quetzal scrute l’horizon

Tips de Juliette : Faites confiance à votre guide, fin connaisseur du terrain, et progressez silencieusement pour espérer croiser le regard d’un quetzal. 

4h30, l’aube est à peine levée. Le quetzal chantonne au loin… Dans le sac de notre experte : son appareil photo et, dans celui du guide, une longue vue. À 2 000 mètres d’altitude, il ne fait pas chaud mais l’excitation liée à l’imminence d’une rencontre avec les fameux quetzals réchauffe. Leur plumage vert et leur longue huppe les camouflent parfaitement entre les feuillages de la somptueuse vallée de San Gerardo. Heureusement, Agnel, guide naturaliste hispanophone, sait dénicher les recoins cachés où sont posés les nids. Le calme et le silence règnent. Soudain, la chance sourit à notre experte qui se retrouve nez à nez avec une maman quetzal nourrissant ses petits… Complétant le tableau deux mâles surgissent, surveillant l’horizon…

…et balade à cheval

Les chevaux prêt à être monté pour une belle randonnée
Les chevaux, prêts à être monté pour une belle randonnée

Tips de Juliette : Ce tour est conseillé pour les personnes expérimentées. Cette balade dans la montagne vous amène entre ruisseaux et cascades.

L’après-midi fut rythmée par une balade à cheval sur les chemins escarpés de la vallée de San Gerardo de Dota. Les quetzals et les colibris abondent dans cette contrée isolée, sanctuaire accueillant les plus beaux oiseaux du monde. Entre les montagnes de la Cordillère de Talamanca, le cheval trotte sur les rives de la rivière Savegre. Peu rassurée, notre spécialiste en a néanmoins pris plein les yeux !

Jour 3 :  En route vers le Parc du Corcovado !

Une traversée sauvage

Traversée en bateau entre Sierpe et le Rancho Corcovado
Traversée en bateau entre Sierpe et le Rancho Corcovado

Tips de Juliette: Pour atteindre Sierpe, empruntez la Panaméricaine, route mythique de 25 000 km de long reliant l’Alaska à Ushuaïa.

Juliette reprend à présent la route vers Sierpe. 3h de voiture via la Panaméricaine en direction du Parc national du Corcovado, lieu phare de ce voyage ! La route est bien entretenue et les bas-côtés parsemés d’arbres. Dans le port de Sierpe, un extraordinaire voyage fluvial commence dans un paradis perdu, abandonné aux mangroves. La  nature intacte défile lentement au fil de l’eau.  Après 1h 20 de navigation la rivière laisse place à l’océan. L’arrivée à l’hôtel se fait à marée basse. Le bateau jette l’ancre sur les bords de la Baie de Drake.

L’Hôtel Rancho Corcovado

Plages et vue du Rancho Corcovado Hôtel
Plages et vue du Rancho Corcovado Hôtel

Tips de Juliette :  Le soir, pour aller boire un verre, rendez-vous dans le petit bar local Marisqueria Roberto’s. 

L’Hôtel Rancho Corcovado est un hôtel parfaitement adapté aux familles, où la nature rencontre la mer. Les vagues bercent la vie de ce lodge idéalement situé à mi-chemin entre la Baie de Drake et la péninsule d’Osa, près du Parc national du Corcovado. Salué par deux étoiles, cet hôtel affiche un beau confort : climatisation dans les chambres, repas à l’assiette, vue sur une plage privée où sont installés hamacs et transats... Crème solaire et tenue estivale allaient donc de pair pour une après-midi farniente au bord du Pacifique !

Retrouvez la suite des aventures de Juliette sur Instagram et tous nos réseaux sociaux !

Le voyage continue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *