Voyage-Magali-pirogue- Yasuni- Equateur-Amplitudes

Magali en Équateur : canopée et Quito (J4 à J6)

Les aventures de Magali se poursuivent à travers les paysages de la jungle équatorienne. Admirer la canopée depuis le sommet d’un arbre géant, descendre le Napo en pirogue, s’émerveiller devant un marmoset, découvrir les saveurs culinaires d’un ceviche à Quito, tels sont les instants extraordinaires qu’a pu vivre notre experte lors de ses trois derniers jours en Équateur.

Jour 4 : Pirogue et Canopée

Balade en forêt et pirogue sur les eaux noires

Un joli moment au milieu de la jungle
Un joli moment au milieu de la jungle

Qu’y a-t-il de mieux qu’un voyage sur les eaux calmes du Napo en canoë ou en pirogue pour observer la flore luxuriante de cet écrin de biodiversité. Pour Magali, c’est une manière originale de découvrir l’Amazonie, se laisser porter par le courant d’une eau presque noire et admirer les arbres miroiter à la surface. On est au plus près des oiseaux et petits poissons tournoyant autour des embarcations. Une fois à terre, il est temps de se diriger vers la seconde étape de la journée. En chemin, on entend de sympathiques marmosets jouer dans les sous-bois.  

Coupe de champagne sur la canopée

À votre santé !
À votre santé !

Un moment inoubliable, peut-être l’un des plus beaux souvenirs de ce voyage.

Quelle expérience que de grimper jusqu’à la cime des arbres pour contempler à 35 m de haut la forêt amazonienne, apprécier l’horizon et observer le passage des toucans, rapaces et oiseaux multicolores…Il faudra compter 15 minutes en moyenne afin de gravir le sommet d’un merveilleux kapokier, âgé de plus de 400 ans. Du haut de cette tour d’observation, la vue est imprenable sur toute la canopée.  Une coupe de mousseux en main, savourons cet instant d’émotion.

Bienvenue au Parc national Yasuni

Immersion au cœur du parc Yasuni
Immersion au cœur du parc Yasuni

Lors d’une visite au Parc national de Yasuni, notre experte apprécie cette région vierge et intacte de l’Amazonie équatorienne. Dans cette zone, se trouvent des anacondas, tortues de rivière et diverses espèces de primates, ainsi que le très coloré hoazin, un oiseau unique qui est connu localement sous le nom de « Stinky Turkey ». La journée se termine par le musée des communautés Kichwa. On y découvre tout l’artisanat local et la faune représentée sous la forme de sculptures en bois.

Dernière soirée sur le Manatee

Ce n’est qu’un au revoir !
Ce n’est qu’un au revoir !

Tips de Magali : Je conseille la croisière de 7 jours pour être encore plus en immersion avec la forêt.

La navigation s’achève sur les bords du Rio Napo et Magali profite de ces derniers instants avec l’équipage dans les salons confortables. Enchantée par cette épopée, notre experte nous dévoile ses bons plans : s’aventurer à la pointe du bateau pour respirer l’air frais ou se reposer sur le sun deck au coucher du soleil.  

Jour 5 :  Départ pour Quito

Un joli vol Coca-Quito

L’Équateur depuis le ciel
L’Équateur depuis le ciel

Notre experte abandonne la forêt pour la ville. Avant d’atterrir à Quito, le chemin du retour s’effectue dans un petit avion d’où l’on peut observer les Andes dans le lointain, perdues dans les nuages. Ces paysages témoignent de la beauté et de la diversité que l’Équateur offre aux voyageurs.

Un hôtel de charme à Quito

Un bel hôtel au cœur de Quito
Un bel hôtel au cœur de Quito

Le patio est magique, la cuisine excellente et le personnel adorable.

Afin de profiter de la plus belle vue sur Quito, rendez-vous pour Magali sur le rooftop de son hôtel, le Mama Cuchara. Situé dans le quartier San Marcos, on y vient prendre son cocktail face à un panorama dégagé sur toute la capitale. Au loin, sur la colline Panecillo trône fièrement la Vierge Marie.

Visite de la caserne des pompiers de Quito

Devenez un pompier en l’espace d’une soirée
Devenez un pompier en l’espace d’une soirée

Découverte d’une caserne de pompiers dans le centre-ville de Quito. Dans la peau de l’un d’entre eux, Magali enfile sa tenue, monte dans le camion, fait retentir la sirène et descend à la barre. Un moment original pour célébrer sa dernière soirée en Équateur. Une expérience atypique au cœur de la vie locale.

Jour 6 : une dernière journée à Quito

Ambiance latine dans les rues de Quito

Maisons colorées, marché locale et place principale
Maisons colorées, marché local et place principale

Quito a été mon coup de cœur en Équateur, tout spécialement pour ces belles scènes de vie.

Des femmes aux regards amicaux, toutes vêtues de tenues traditionnelles, parcourent les rues, des marchands souriants et des enfants agités révèlent l’ambiance d’une matinée à Quito… Accompagnée de Vanessa, sa guide francophone, pour une balade de 4h dans le quartier de la Loma Grande, notre experte traverse des places imposantes, longe des façades colorées percées de portes aux allures princières et s’arrête devant de sympathiques boutiques et ateliers. L’occasion de s’adonner à un peu de shopping. Magali ramènera dans sa valise un chapeau panama et du bois de santal.

Ne manquez pas la visite de l’église Compania de Jesus. Chaque centimètre est habilement recouvert par 7 tonnes d’or.

Musée Casa del Alabado

L’art ancestral précolombien
L’art ancestral précolombien

Le musée d’art précolombien Casa del Alabado se situe en plein cœur du centre historique, dans une grande maison coloniale, et a ouvert ses portes en 2010 afin de contribuer au développement de la culture équatorienne. Notre experte s’aventure à travers un patrimoine archéologique impressionnant où plus de 5 000 pièces sont exposées ! Les séries de figurines, poteries ou pierres datent de plusieurs millénaires. Fin de visite ludique pour Magali qui s’essaye à la pratique d’un ancien instrument de musique.

Repas royal au Patio Andaluz

Restaurant Patio Andaluz
Restaurant Patio Andaluz

Le séjour se termine dans le patio d’un hôtel chic de Quito afin de profiter d’un dernier repas dans un cadre emblématique. C’est un lieu très coloré avec des statues de perroquets et toucans disposées un peu partout. L’adresse est connue pour ses bons plats typiques comme le yapingadjos, une saucisse accompagnée d’une galette de pomme de terre, d’avocat et une sauce cacahuète. Goûtez aussi des fritada, une viande de cochon que l’on déguste accompagnée de bananes plantain.

On mange délicieusement bien en Équateur. J’ai adoré le ceviche aux crevettes autant sur le bateau que dans ce dernier restaurant

Pourquoi partir en Équateur

Magali vous livre 5 bonnes raisons de visiter l’Équateur :

  • L’immersion dans la forêt, un retour essentiel à la nature
  • La navigation, paisible, à bord d’un confortable navire à taille humaine
  • La beauté des paysages notamment la canopée depuis la tour d’observation
  • Quito, ses patios incroyables et ses locaux si amicaux
  • Mettre ses 5 sens en éveil

Le voyage continue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *