Voyage Japon - Geisha - Amplitudes

Us et coutumes au Japon : un savoir-vivre de tradition

Pour les européens, partir au Japon ressemble à un voyage initiatique. Irrémédiablement, le voyageur perd ses repères face aux très nombreuses coutumes ancestrales et immuables règles de savoir-vivre qui régissent l’archipel. Alors comment ne pas s’emmêler les baguettes au restaurant, se prendre les pieds dans le tatami à l’entrée d’un ryokan… ? Voici un manuel d’usages pour ne pas vous retrouver Lost in Translation lors de votre prochain voyage au Japon !

Éventail de coutumes japonaises

– Il existe trois « bonjour » au Japon variant selon les moments de la journée : ohayô (le matin), konnichiwa (l’après-midi) et konbanwa (en soirée). En revanche, sayonara est la seule forme courante pour dire « au revoir ».  

– Très respectueux, les japonais ont un rituel à l’opposé du nôtre lors des rencontres. Oubliez la bise à la française, là-bas vous devez éviter tout contact physique y compris la poignée de main. Lorsque l’on rencontre quelqu’un, la bonne conduite à adopter est d’incliner de la tête.

– Après avoir réussi haut la main votre salut, n’oubliez pas d’ajouter la formule hajimemashite (enchanté de vous rencontrer).

– Changement de registre ! Saviez-vous que les japonais vouent une véritable adoration au karaoké !

– Si vous êtes invités chez quelqu’un, n’arrivez surtout pas les mains vides. Offrir un cadeau à votre hôte est un acte de politesse obligatoire.

Le bon savoir-vivre à adopter dans les grandes rues du Japon

Voyage Japon - Tokyo Shibuya - Amplitudes
Heure de pointe au plus grand carrefour du monde : le carrefour de Shibuya à Tokyo

– Au Japon, fumer dans les rues est interdit en dehors des endroits prévus à cet usage sous peine de recevoir une amende d’environ 16 € soit 2000 yens.

– La pudeur est de rigueur pour les amoureux qui devront éviter de s’embrasser dans les lieux publics.

– Il est mal vu et même insultant de laisser un pourboire au Japon. Votre interlocuteur aurait l’impression de demander l’aumône.

– Les japonais sont très respectueux des feux et de la signalisation.

– Comme chez nous, serrez-vous sur le côté dans les escalators pour laisser passer les individus pressés. En revanche ce n’est pas du côté droit que vous devrez vous mettre mais du côté gauche !

L’art des baguettes japonaises : un vrai casse-tête !

Voyage Japon - Sushi - Amplitudes
A vos baguettes !

– En début de repas, de nombreux restaurants vous offrent une serviette humidifiée pour vous permettre de vous laver les mains. Après usage, repliez-la proprement avant de la reposer sur le côté de la table.

– Ne croisez jamais vos baguettes et ne les serrez pas trop fort dans votre main. Au Japon, la façon de tenir les baguettes reflète l’éducation reçue. 

– En pleine discussion, il n’est pas rare que nous les européens accompagnions nos paroles de nombreux gestes. Veillez à ne pas pointer vos baguettes en direction de quelqu’un ou de quelque chose.

– Ne plantez pas vos baguettes dans la nourriture. C’est une pratique qui ne se fait que lors de la perte d’un proche.  

– Faites confiance au chef, mangez les mets dans l’ordre dans lequel ils sont présentés. N’allez pas chercher ce morceau de l’autre côté du plat même s’il a l’air très appétissant et ne mélangez pas les aliments !

– Il est malpoli de s’échanger des aliments de baguettes à baguettes. Il s’agit d’une référence aux traditions funéraires japonaises.

– Il est courtois de faire du bruit en aspirant ses nouilles ramen. Cela montre que vous appréciez votre plat.

– En France, il est bien vu de laisser un petit quelque chose dans son assiette. Au Japon, c’est l’inverse, une assiette finie est un honneur pour le chef.

– A la fin du repas, reposez vos baguettes sur le repose-baguettes prévu à cet effet ou, à défaut, sur la table mais en aucun cas dans votre bol ou votre assiette.

– Pour remercier pour ce repas : gochisou sama deshita (c’était bon et copieux)

Les traditions lors d’une nuit en ryokan

Ryokan---credit-tunnelarmr---OPTIM
Crédits : tunnelarmr

– Le voyageur doit se déchausser avant d’entrer dans un ryokan. La plupart du temps, des chaussons seront mis à votre disposition à l’intérieur.

– En revanche pour pénétrer dans une pièce recouverte d’un tatami, les chaussons sont aussi interdits. Ils doivent être posés à l’entrée la pointe tournée vers l’intérieur.

– Certains ryokan pourront vous accueillir avec une tasse de thé. Au Japon, on tient la tasse en plaçant une main dessous et une sur le côté du récipient.

– Dans ces auberges traditionnelles japonaises, le rythme de vie est très codifié. Il faut veiller à respecter les horaires notamment celles du dîner qui est servi habituellement entre 18h et 19h.

Mode d’emploi des onsen

Crédits : Isriya-Paireepairit
Crédits : Isriya-Paireepairit

– Dans ces sources chaudes volcaniques, les tatouages sont interdits.

– Les hommes et les femmes ont des bains séparés.

– Il est impératif de se laver avant de s’immerger dans un onsen. Le rituel de la douche se déroule assis sur un tabouret en se rinçant à l’aide d’un seau. Les cheveux longs devront être attachés.

– Les onsen représentent une expérience atypique pour nous occidentaux car il faut y être intégralement nu. Sachez qu’il est possible de louer un bain privé.

– Les vêtements laissés aux vestiaires, vous disposez d’une petite serviette vous permettant de dissimuler certaines zones de votre corps avant d’entrer dans le onsen. Une fois dans le onsen, la plupart des femmes posent la serviette sur leur front jusqu’à ce qu’elles ressortent.

Vous voilà bien préparés à découvrir nos voyages au Japon

Le voyage continue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *